0382.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Tout est dans La Correspondance (II)
  2. Percolation
  3. sonnet 354
  4. sonnet 234
  5. Extrait de vacance
  6. sonnet 343
  7. Société médiévale
  8. Et pendant ce temps-là, Nano-Empereur et ses amis...
  9. sonnet 137
  10. Avec l’argent des oligarques




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 318

sonnet 318

plinous, le dimanche 29 avril 2012.

La pulsion grossièrement, car il s’agit de pulsion
Là, de rage d’écrire, de débordement,
Enfin ce qui a mû mon bras dans le sac
À la recherche des post-it estampillés ****
Est l’impérieux désir de témoigner
De la régénérescence que procure le voyage

Certes il y a l’effet des bulles et des mignonnettes
De blanc, de rouge, offertes par la compagnie nationale
(Quasi privée), mais ce sont surtout les couleurs
Des fleurs dans les cheveux, le goût du poisson cru
Dans son lait de coco, les cris abstraits dans la nuit
Et les parfums de pots-pourris tièdes et salés

Toutes sensations neuves diffusant une sève
Si forte que je pleus sur la ville de Price