0332.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Lui, c’est pas ça...
  2. Flaubert, biographies (notes)
  3. Triper aux states avec un prof de littérature anglaise reconverti fermier
  4. sonnet 277
  5. sonnet 146
  6. Nadja lu ça ?
  7. sonnet 269
  8. Je suis bien là
  9. Evreux 2006
  10. Ô Barbeuq !




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 296

sonnet 296

plinous, le samedi 9 juillet 2011.

Un finger Cadbury en mission prostatique
Me fascine. Comme la moule sur son rocher
Je prends les déferlantes, cumshots à l’infini
Tant accroché à la chaise de bureau qu’on
Dirait un condamné à mort en Amérique

Du coup je comprends mieux les formules martiales
De l’adjudant, qui nous invitait à bouger
Sortir la brosse à dent du sac et la ranger
Et même les chiottes, oui ! Tout plutôt que l’écran
Qui va faire de mon être un désastre trivial

Et quand ce n’est plus ça, je pleure à ce refrain
Des hippies LSD quand l’herbe était plus verte
J’ai voulu être seul, mon vœu est exaucé
Besoin de toi, envie de rien, comme jamais