0342.jpg plinous.org



Le random tour
  1. sonnet 014
  2. sonnet 167
  3. sonnet 322
  4. Le nouvel amour est consternant
  5. Avec l’argent des oligarques
  6. sonnet 296
  7. Catabases
  8. Les enfants chauves
  9. En ce temps-là déjà...
  10. sonnet 015




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 267

sonnet 267

plinous, le mardi 20 avril 2010.

Aux jumelles on voyait comme un œil en son centre
La décharge prenait de grands airs galactiques
Noyée dans un vortex, valsant dans son vomi
La civilisation en tournante agonie
Me sidérait. Pauvre cyclope. Petit papa !

On devrait appeler Brest pour signaler ça
Me dit Jean. J’en convenais. Il fallait agir

- Bonjour Capitaine, voici notre position […]
- En sommes, vous avez rencontré le continent
- Le continent ?
- Oui, le continent de plastique
C’est ainsi qu’on l’appelle
- Mais qui on ? Depuis quand ?
- On, comme dans télévision, depuis un bail
Y a le même dans l’océan indien
- c’est dingue !
- Pas forcément plus dingue qu’autre chose, l’ami