0217.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Quoi, l’éternité ?
  2. sonnet 211
  3. Du procès d’intention au fait accompli
  4. Sigmunde Robert et le cas Gustave (ce bâtard trouvé)
  5. sonnet 366
  6. Hergé, passionnément dépassionné
  7. La possibilité d’évoluer un peu ?
  8. sonnet 126
  9. sonnet 130
  10. Décès d’une autre star du bling-bling




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 247

sonnet 247

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

Tenez mendiants, voici des vers
C’est toujours ça en attendant
Ce que j’en dis, c’est pour le vent
Il y a quelqu’un qui paie un verre ?

Je m’appelle Robin des bois
Che Guetari pour les amis
Et pour l’Europe ? Oui, oui, whisky !
D’après le médecin je bois

Tout l’or glissait le long des cordes !
Et le serpent ! La rigolade !
C’est la lutteu finaleu !
J’arrête, j’arrête, je... désolé
Ça m’échappe encore quelquefois
Quand j’ai mon habit vert, à plume