0571.jpg plinous.org



Le random tour
  1. sonnet 229
  2. Putain de bouquin !
  3. L’écran aplatit, Fink different
  4. sonnet 349
  5. sonnet 098
  6. sonnet 092
  7. sonnet 169
  8. Despentes, la belle rage
  9. Le Destin héraldique
  10. sonnet 354




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 217

sonnet 217

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

Sentiment étrange que d’habiter une pute
Qui se fait prendre à la hussarde dans ses vieux châteaux
Par le colonel et sa suite
Pour des mirages, c’est une rafale d’assauts

Mais c’est déjà fini
On nous annonce le retour des Médicis
De Mickeyland, la société du spectacle
N’a plus de bords, c’est l’immersion totale

Et j’en connais certains qui croyaient se noyer
Dans de pléonastiques réflexions spéculaires
Qui se retrouvent médusés sur le radeau
A regarder partir les 35H et tous le reste
Emportés par une Vanité tellement plus forte

Tellement plus forte