0025.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Clean
  2. Le pays où on voudrait arriver
  3. Vingt-quatre heures de la vie d’une femme
  4. sonnet 353
  5. Kantes que ça passe ?
  6. sonnet 047
  7. Tout est dans La Correspondance (IV)
  8. Refusé 03 : Wouf ! Wouf !
  9. Tolstoï for youpies
  10. Qu’est-ce que la littérature (en avril 2008) ?




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 193

sonnet 193

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

La jauge était sévère au bar des Tribunaux
J’ai écopé les double-scotch pour la peine
À la même fois sept, débordé le poème !
Tout est parti en couille, je surfe sur le râteau

Le gars m’a dit : entre les deux ton coeur balance ?
Disons plutôt qu’entre mes deux la lance bat
Eh ! toi ! je te connais, tu ferais pas un blog ?
Je participe à la Révolution gnomique,
Effectivement. Gutenberg, c’est un allemand
La fin du moyen âge, la pucelle au brasier...

Enlever la salope, comme un taureau ailé !

J’ai soif ! Mais tais-toi Sganarelle ! Et le sky, où ?

Jetlag at home, relecture douloureuse, la pose
Debord : je ne suis pas quelqu’un qui se corrige