0389.jpg plinous.org



Le random tour
  1. sonnet 221
  2. sonnet 027
  3. Colombe est ses deux schnocks
  4. Les trois âges de Tintin
  5. sonnet 038
  6. Wishlist
  7. La première société nano-impériale !
  8. Deneuvement
  9. Refusé 20 : Vieille baston
  10. Le journal gris des deux philadelphes, I




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 129

sonnet 129

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

Son fils est sorti sur la terrasse
L’obus ricain l’a réduit en bouillie
Le type pleure, quelle ironie !

Mais Dieu n’est pas là pour laver notre crasse !
Absurde, absurde...
Sont-ce des météorites qui tombent ?

Le Grand, il a choisi quelque chose plutôt que rien
Sacré pari, enfonce le pascalien
A présent, c’est à nous de jouer
Ne dis pas qu’Il s’en fout, Il ne peut tout régler
Ne serions-nous pas libres qu’on se plaindrait ;
Allumer le feu, "briser les chaînes", on s’y connaît...

L’absurde humanité est révoltante
La paix américaine - tout gâcher - ça la tente