0557.jpg plinous.org



Le random tour
  1. sonnet 047
  2. Pourquoi se narrer ?
  3. sonnet 335
  4. sonnet 343
  5. Tout va bien, jusque-là
  6. sonnet 298
  7. Alcyon
  8. Un poème aujourd’hui
  9. Refusé 02 : La norme sonnet
  10. Toujours une vie devant soi




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 123

sonnet 123

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

Mes nuits sont des accouchements de poèmes
Je suis un homme heureux, souvent
Il n’y a plus grand monde qui m’aime
Mais il en reste, et c’est puissant

Le plaisir le plus grand dans la création ?
L’échappée, l’oubli, l’envol...
Et pourquoi pas la destruction ?
C’est dépassé le rock’n’roll

L’écriture viole le je
La lecture viole le tu
On a tué le jeu au café Violle
- C’était le jeu de boules

Un jour je fus inséminé par Roche
Ou par Dieu. Enfin j’écris