0358.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Porte-couleurs
  2. Le sang qui court est rouge
  3. Avec l’argent des oligarques
  4. Ecrire quand même ses petits sonnets de merde
  5. sonnet 351
  6. sonnet 117
  7. sonnet 290
  8. As-tu été faire un tour du côté de chez Swann ?
  9. Melounss c’est melon
  10. The not so Good Life




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 105

sonnet 105

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

Et ressortir de là le fiel au ventre
Sous le soleil qui crache ses gluons ignés
Des braises noires sortir la caisse ardente
T’as l’ire d’un fou par la houle indigné

Ce ne sont pourtant que de vulgaires collègues
Ces sbires du Mal qui te mettent en croix
De petits croche-pattes leurs infamies modèles
C’est la cour de récré et les billes sont à toi ?

Mais déjà la forêt t’apporte son soutien
S’éloignent les start-upers salariés de l’État
L’âme commence à chier la médiocrité crasse
Tu roules vers la mer, aborde l’esprit sain

Il faut tuer la haine et la donner aux vers
Les Vines t’aideront, le jardin, une bière