0186.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Le chien qui avait trop de classe pour le voisinage
  2. Flaubert est mort
  3. La vibration Vaneigem
  4. sonnet 065
  5. sonnet 249
  6. sonnet 313
  7. sonnet 229
  8. Aaaaaaaah... HA HA HA !
  9. Omar est innocent
  10. Vivre l’essence précédée




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 094

sonnet 094

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

Assis sur le cadre du VTT
Je contemple le château d’Imbleville
Altière et mélancolique beauté
Avec du blé l’élégance est tranquille

Et voilà ! tout est gâché par la plainte
Tacher le paysage comme un dépressionniste
Sans fil tu crois sortir du labyrinthe
T’es né taureau, ce n’est pas toi l’artiste

De quoi ? Tu sais des lais pour l’arène ?
La poésie n’est pas sport de combat
C’est tout refaire sans mise en scène
Y compris Dieu, pas un schéma !

Allez, reprends la selle, va t’inscrire au PS
Pour l’indignation vaine, c’est la meilleure adresse