0393.jpg plinous.org



Le random tour
  1. sonnet 088
  2. Underneath it all
  3. Avec l’argent des oligarques
  4. Lunettes et cinéma
  5. Pin-pon
  6. sonnet 116
  7. Refusé 13 : Sous les cocos
  8. Retour au pulsionnel
  9. sonnet 166
  10. Du procès d’intention au fait accompli




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 089

sonnet 089

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

Journée de grève : Pourville
Je vois sauter mes rêves, des vrilles !
Au-dessus des ondes qui bombent le torse
La mer dans ces verts-là est fille plutôt retorse

Dorénavant je prends des photos
C’est bien plus cool qu’être dans le show
Vieilli, plus responsable... en tout cas dévolté
attends, je n’ai pas encore la carte CFDT

Ce n’est pas tant l’âge que le temps
Pour naviguer dans des flots rudes, partir au firmament
Il faut... Il faut... se secouer la paillasse ?
Mais oui ! c’est ça ! délaisser la bonasse
Descendre dans la rue, s’engager dans la vague, foncer
Quand la vie est finie, plus de velléités