0227.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Chronic’art en balance
  2. Flaubert est mort
  3. Les cloches sont bien passées
  4. As-tu bien lu L’Étranger ?
  5. sonnet 344
  6. sonnet 211
  7. Cuba avant les soldes
  8. Le sourire fadasse
  9. Littérature française : identifier les responsables
  10. Le journal gris des deux philadelphes, I




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 086

sonnet 086

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

Lors d’une séquence rêvée j’embrasse Mme le proviseur
Dans une auberge surpeuplée
Afin que tous voient le tombeur
Sauver sa renommée

Dans cette vie encor
Mes vers sont séduisants
Plus brillants qu’un marbre
Blancs

Le râteau est du monde d’à côté
Celui où je n’ai aucun talent
Où tous les fascismes sont passés
Où montent les océans

Les ondes sont toutes bonnes dans mes songes
Patron, la même chose