0468.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Game of Thrones : ce qui résonne
  2. Si ce n’est toi, c’est donc ton frère
  3. As-tu lu L’Ingénu de Zadig et Voltaire ?
  4. Qui a tué Roger Ackroyd ?
  5. Les Cantos d’Hypérion/Dan Simmons
  6. L’éducation d’un malfrat
  7. sonnet 087
  8. sonnet 141
  9. sonnet 058
  10. sonnet 188




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 082

sonnet 082

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

Rien n’est vivifiant comme une bonne veste
Planté là, blanc, vacillant, hébété
La réponse, c’est, c’est ça, le couperet est tombé
Faut t’en remettre gros ! Enfin voilà, c’est niet

"... Des relations strictement professionnelles"
Mais séquadon ??? Une forme dure d’oxymoron ?
Même au travail, je vois des gens, bonjour patron !
Et je l’ai vue et entendue et aimée, elle

Oh oui ! Une grosse claque dans la gueule !
Un uppercut, KO, trente-six heures sans bouffer
Un régime efficace, on peut le conseiller
Bien qu’un peu nauséeux ; sévère le sens seul

De fait, un formatage s’impose, un de plus
Perdre des données ? Bah ! Plus de côte à l’argus