0217.jpg plinous.org



Le random tour
  1. sonnet 086
  2. sonnet 079
  3. sonnet 224
  4. Colombe est ses deux schnocks
  5. sonnet 274
  6. Si ce n’est toi, c’est donc ton frère
  7. sonnet 135
  8. L’île du jour d’avant
  9. sonnet 046
  10. Les temps forts de la Nuit du Démon




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 081

sonnet 081

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

Je perçois désormais la réalité des monstres
Les gens tournent la tête, je suis Elephant man
À qui vit le médiocre comme un état de larmes
Je préviens que mutant, terminé les rencontres !

Vous chercherez en vain le sourire du crémier
À moins de prendre tout, jusqu’à la Vache-qui-rit
Vous n’obtiendrez jamais ce crédit du banquier
Ou à 113%, et tiers de garantie

Les femmes ne me voient plus, ou alors factotum
Encore bien gentilles de faire bosser le gnome
Les hommes sont différents, ils me traitent en égal
Un concurrent de moins pour leurs gènes à l’étal

Ne soyez pas pressés, restez plutôt en phase
Attendez l’explosion pour muter. Maskagaz !