0066.jpg plinous.org



Le random tour
  1. sonnet 110
  2. sonnet 315
  3. sonnet 307
  4. sonnet 350
  5. Été pouic et goin
  6. Littérature 16è : graine d’humaniste ?
  7. sonnet 142
  8. Short walks with hype men and women
  9. sonnet 133
  10. Le bain à Royan




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 076

sonnet 076

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

Je sais que ce qui m’ard n’est pas l’amour
Encore moins celui que j’éprouve pour telle
Qui s’efface aussitôt qu’elle n’est plus alentour
Laissant une légère persistance spirituelle...

C’est la veuve qui me consume lentement
Elle me tient compagnie tous les jours en voiture
Observant le silence religieusement
Quoique la caisse résonne à cette allure

"Mon mari était fossoyeur" m’a-t-elle dit
Cette fois où le platane me parlait par trop mal
Regarde la route ! Elle s’est évanouie
Et c’est l’image de l’autre sur le nouveau canal

Finalement je ne sais quelle engelure me mord
L’amour ou la mort ? L’hiver est dur