0451.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Rhétorique en marche
  2. sonnet 118
  3. Bourbon
  4. sonnet 126
  5. Splendeur américaine
  6. 666 dans la Neuvième
  7. Les nombilistes et les désaxés
  8. Despentes, la belle rage
  9. Les cloches sont bien passées
  10. Eternal sunshine...




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 052

sonnet 052

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

Aux poèmes sans écho, salut ! Et respect !
Les Pline le Trône parlent aux François V
Qu’en cause Keu, le sarcastique
Je ment fou

« Peintre du dimanche »
« Chanteur de salle de bain »
Mais « écrivain raté »
C’est pas malin !

Je sais qu’il est le monde qui ne me lit pas
Mais j’aspire malgré tout, il est humain d’humer
De l’existence avant de faire le plein
Le plein d’essence, oui ! C’était très simple

Silence ! Plus complexe et plus profond :
L’Un et l’universel de Gilles Hanus ; trop bon !