0851.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Chronic’art en balance
  2. Ô Barbeuq !
  3. Groundhog life
  4. sonnet 327
  5. Le voyage gelé
  6. La lettre aux éditeurs
  7. Nibards phalliques
  8. La mort de Nate
  9. As-tu bien lu Madame Bovary ?
  10. sonnet 272




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 026

sonnet 026

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

Tout en péridurale, plus besoin de Socrate
Le travail se fait tout seul (quand il y en a)
La télévision nous explique tout

S’informer : les policiers à Miami mordent des noirs avec des chiens
Se cultiver : Picasso (c’est un peintre à femmes) peignait sur les nappes des restaurants
Exercer son esprit critique : les hommes politiques ne disent pas toujours la vérité !
Se distraire : Pim pam plouf ! Il est tombé dans l’eau et le gorille lui a pissé dessus !
Jouer : Et quel est le prix de ce dégraissant vaisselle ?
Faire du sport : Splendide, merveilleux, phénoménal ! Encore un but de Barthez !!!!!!!!!!
Et puis surtout être humain, l’émotion : Elle est morte la princesse qui a donné toute sa fortune aux pauvres

On pleure, on rit, on saute, on s’intéresse...
Et tout ça en même temps (presque)
Que demander de plus ?
Penser peut déchirer l’anus