0832.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Avec l’argent des oligarques
  2. As-tu bien lu Salammbô ?
  3. Image ordinaire de la barbarie ordinaire
  4. sonnet 313
  5. Sigmunde Robert et le cas Gustave (ce bâtard trouvé)
  6. Speechless
  7. Le sang qui court est rouge
  8. Refusé 15 : Le matin
  9. Absurde soleil
  10. A severe case of reading pleasure




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 017

sonnet 017

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

J’ai perdu ma journée comme Titus
Fait un peu de planche, écrit un sonnet
Un sonnet ! Ah ! C’est trop drôle !
Quatorze lignes à ma schizophrénie

Au moins n’ai-je fait aucune vilenie
Comme ce Napoléon après le pont d’Arcole
Oui, j’en bave avec l’utilité
Dans cette problématique est un cactus

Écrire sans nom ? Je suis sceptique
« Pline, véliplanchiste et salarié, poète... »
Précepteur de Néron, ambassadeur, fils de ponte...
Ne serait-ce qu’au vu de l’épitaphe (prématurée)
Je n’ai sans doute pas le profil du poste

Le vent s’est levé