1071.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Précisosité surrannée de l’homo erectus
  2. Sequestruc
  3. Connais-tu Les Nuits de Paris ?
  4. sonnet 178
  5. Loizeau et le Tailor
  6. Les nombilistes et les désaxés
  7. Ça, c’est un baiser
  8. L’athéisme avec esprit
  9. sonnet 120
  10. Trombinocope historique du SE




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Poésie > Année d’émoi (sonnets) > sonnet 010

sonnet 010

plinous, le jeudi 16 avril 2009.

Il est plus difficile d’écrire un sonnet
Que de branler sa nouille devant l’écran
Trivial mais véridique, assurément
Very dick... oui, laisse tomber

Je voyais les poètes en disciples d’Onan

C’est un goût sépulcral au fond de la trachée
Des remontées d’envie à cracher
J’essaie bien de me contenter moi-même
Mais je ne suis pas content
Personne ne m’aime

Je serais famous aussi et on me fuckerait
Indigène ibizien, chasseur de vent comme un Daho
Je quitterais la Seine pour faire quelques plateaux
Où je lancerais mon brâme. Où je m’amuserais