0383.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Hotels in Paris
  2. Sequestruc
  3. sonnet 258
  4. sonnet 209
  5. Refusé 01 : Complaisance
  6. sonnet 266
  7. Sous le signe du Trône
  8. sonnet 109
  9. L’athéisme avec esprit
  10. De l’académisme et des émotions




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Choses > le mystère des solaires sombres

le mystère des solaires sombres

plinous, le mardi 27 janvier 2009.

Two Lovers est un joli film, avec une photo extraordinaire et un casting génial. Comme le soulignent les critiques, ce n’est pas une bluette, c’est vrai ; ce n’est pas non plus le trauma, ni la révolution scénaristique.

Bon, la critique c’est fait, passons maintenant à mon propos, lequel est celui-ci : Isabella Rossellini. Précisons : Isabella Rossellini est un trou noir. Oui, Joaquin Phoenix excellent comme toujours], Gwyneth Paltrow et Vinessa Shaw sont... bonnes, c’est ça, trop bonnes même, voilà, mais... Isabella Rossellini.

Isabella Rossellini, le metteur en scène la pause dans une pièce avec plein d’autres acteurs dedans, on ne voit plus qu’elle. Alors le mec ne sait pas trop comment lui dire : "tu vois, tu est la mère de Joacquim, une petite dame juive ordinaire, ton mari tient un pressing, et pis surtout tu n’es qu’un second rôle bordel !" Rien n’y fait, le type - c’est James Gray - abandonne.

Quand les gens sortent du film, ils disent "ouais c’était bien tout ça, Gwyneth gna-gna-gna machin" et très vite : "Et Isabella Rossellini ! Quelle classe ! Quelle actrice ! Quelle merveille !" Je pense qu’on ne lui donne plus de premiers rôles à cette femme parce qu’elle cramerait la pellicule, on craint pour la santé des spectateurs.

Alors la question du jour : d’où vient une telle puissance ? plusieurs hypothèses :
- Isabella Rossellini est une sith
- C’est la fille de Roberto Rossellini et d’Ingrid Bergman
- C’est une femme magnifique

Ou tout ça à la fois ?