0206.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Gomorra
  2. sonnet 081
  3. Da Vinci Code
  4. Devant la vague noire
  5. Sainte Cécilia
  6. sonnet 061
  7. sonnet 313
  8. sonnet 066
  9. Le bain à Royan
  10. Percolation




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Choses > Littérature > Un voyage fantastique

Un voyage fantastique

plinous, le jeudi 24 novembre 2005.

Chasing the dime [1] touche à la perfection dans son genre. L’addiction est effective dès les premières pages, et la fièvre monte, il est positivement impossible de lâcher le bouquin jusqu’à la giclée finale. Convenue d’ailleurs, this end, décevante comme il se doit, hollywoodienne, à la Heat. Mais le petit blues post-coïtum passé, c’est l’idée fixe : donnez-moi du Connelly !!!

Alors qu’est-ce qu’il nous met là-dedans le barbu pour qu’on soit si accro ? Le cocktail est infernal : il y a des nanotechnologies, de la prostitution online, du grand complot, du hacking, des mecs qui font mal, une secrétaire conne - si si, il y ça aussi - et tant d’autres choses ! Mais surtout ces ingrédients sont bien dosés, bien mélangés ; stoppons-là la métaphore qui fait chier : c’est du bon, du très bon ; Connelly est un maître : on se surprend encore a essayer de trouver le coupable avant la fin.

Et puis la cerise sur le gâteau : nos amis du médicament sont là ! Plus discrets que chez Le Carré, certainement, mais quand même... je n’en dis pas plus. Selon qu’on y croit ou pas, on dira que cette présence inattendue apporte un petit supplément d’âme à un divertissement génial, ou qu’elle donne une dimension supplémentaire à une épopée passablement terrifiante.

Chasing the dime /Michael Connelly. - Warner books.

[1Darling Lily pour les français, parce que.