0496.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Le voyage gelé
  2. La fine amor qui finit mal
  3. sonnet 161
  4. Sous le volcan Chernault
  5. La vibration Vaneigem
  6. sonnet 076
  7. sonnet 294
  8. sonnet 102
  9. Au rapport
  10. sonnet 014




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Choses > Littérature > Short walks with hype men and women

Short walks with hype men and women

plinous, le mardi 23 avril 2013.

Courte la note de recension à usage privé, comme le roman : Walks with men d’Ann Beattie. En gros, ça laisse une impression de "pas nul", mais aussi de "pouvez développer s’il vous plaît ?" - sauf que ça il ne faut pas le dire parce que c’est justement le côté allusif post-hemingmayen qui fait la branchitude du truc. Dans l’idéal on humaniserait un peu aussi, mais ça serait moins new-yorkais du coup. Et puis on s’économiserait la brisure du point de vue narratif :

I sometimes play a little game and think of myself as "Jane".

Moi Tarzan toi ta gueule ai-je eu envie de dire devant cette coquetterie de plus à laquelle Mme Beattie, enseignante à l’université, et qui à ce titre ne va pas assurer, ne serait-ce que sur 100 pages, une narration "normale", n’a pas su résister.

Donc camarades littéraires so hype, ce livre est pour vous. Pour les autres : il y a quand même un petit quelque chose qui fait qu’on y rejetterait bien un coup d’œil à l’occasion. Autre métaphore : comme un alcool un peu amer mais qui livre tout de même sa petite ivresse.

Ann Beattie : Walks with men . Scribner, 2010.

Voir aussi.