0053.jpg plinous.org



Le random tour
  1. As-tu bien lu Jacques le fataliste ?
  2. Vingt-quatre heures de la vie d’une femme
  3. L’homme qui voulait dire que le film est bon
  4. La paix par les oreilles
  5. sonnet 307
  6. sonnet 227
  7. sonnet 306
  8. sonnet 182
  9. Refusé 02 : La norme sonnet
  10. Commencement (ou début d’érection)




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Choses > Once

Once

plinous, le mardi 4 décembre 2007.

Un film musical, sentimental et social : c’est non, a priori, je pense que t’es d’accord ? Je te conseille néanmoins celui-là, que j’ai vu par défaut de Joyeuses funérailles, complet. Sur le premier quart d’heure, tu te dis aïe, du Ken Loach avec guitare folk, ça va être difficile. Et puis ça prend. C’est de la magie. Ça ne peut pas être le scénario qui tiendrait sur deux lignes ; la lumière un peu sale on connaît, c’est la patte "indépendant", c’est pas original non plus ; la musique, sûrement, si t’as des restes hippies... Pour moi, c’est surtout les acteurs, l’incroyable motivation de Glen Hansard en particulier. Un beau moment toujours.