0194.jpg plinous.org



Le random tour
  1. sonnet 200
  2. La mort de Nate
  3. sonnet 182
  4. La lettre aux éditeurs
  5. sonnet 031
  6. De l’oubli des séismes
  7. sonnet 244
  8. sonnet 157
  9. sonnet 346
  10. Percolation




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Choses > Les cloches sont bien passées

Les cloches sont bien passées

Vaudeville en trois scènes
plinous, le lundi 12 avril 2004.

Scène 1 : le fritage avec belle maman

Le gamin - sept ans - a décidé de se la péter Che. Non, il ne se lavera pas les mains, oui, il a le droit de parler comme ça. Le gamin a compris depuis longtemps que lorsque le père et la grand-mère se trouvent dans une même pièce, la marge de manœuvre est plus importante. Il se prend néanmoins une calotte (le père). Réaction de la belle mère : "mais ne le tape pas comme ça !" Ni une ni deux le père à la belledoche : "ça suffit ! ÇA SU-FFIT !" avec la conviction de Le Pen dans "Je m’en souviendrai" (le sketch avec le keuf). Scène tragique.

Scène 2 : La réparation du pc

Le beau-père merde à fond avec son pc équipé du système d’exploitation
Windows 98. Le gendre, qui travaille dans le service multimédia d’une entreprise au statut mal défini, se propose de lui installer Windows XP. Il en résulte, deux heures plus tard, une magnifique "error dll system chier", sur fond bleu. Scène tragi-comique.

Scène 3 : La poire

Le beau père et le gendre sont dans un canapé, avec une poire. Ils regardent très vaguement Les visiteurs en Amérique. La belle-mère arrive, elle s’adresse à son mari : "Ah non mais là, pour le coup, c’est vraiment pas raisonnable, tu viendras pas te plaindre après...
- Après quoi ?"

Le gendre pouffe, le beau père se bidonne. Scène comique. (C’est également dans cette scène que le gendre, qui hallucine, croit reconnaître dans les décors du grand film de Poiré un tableau d’Edward Hopper.)