0796.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Eternal sunshine...
  2. Tintin dans le texte
  3. sonnet 033
  4. Refusé 04 : Télévision
  5. Le contrat
  6. sonnet 117
  7. sonnet 204
  8. Mes photos sont chez Yahoo!... pour toujours !
  9. sonnet 253
  10. sonnet 269




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Choses > La légende de la Terre

La légende de la Terre

plinous, le samedi 15 janvier 2005.

Du plaisir avant tout ; cette Légende est un beau livre, richement illustré ; le texte est sobre et élégant, enrichissant plus que didactique. Le livre relate l’évolution des significations attachées au mot "Terre" ; c’est une histoire des représentations du monde, qui dépasse l’étude des cartes pour s’intéresser à tout ce qui a pu être écrit, et donc lu (legenda : ce qu’il faut lire), sur notre planète.

Quelques notes chronologiques :

- Hérodote (-484, -425). A l’origine de la géographie selon l’auteur. Pour Yves Lacoste, les Enquêtes de celui qu’on considère comme le père de l’histoire traduisent les premières préoccupations géopolitiques.

- Alexandre le Grand, en une dizaine d’années (-334, -323), augmente considérablement la surface du monde connu.

- Ératosthène (v.-276, v.-194). Le premier à employer le mot "géographie". Grand astronome et géographe, il calcula la circonférence de la Terre. Il aboutit au chiffre de 39 000 km, à seulement 2.5% d’erreur des 40 000 km calculés en 1795 par les astronomes de la Révolution.

- Claude Ptolémée (v.100, v.170) améliore le quadrillage du globe en méridiens et parallèles en subdivisant la circonférence terrestre en 360°. Cependant, il évalue cette circonférence à 28 000 km, rejetant à tort la mesure d’Ératosthène.

- Isidore de Séville (v. 570, 636) présente une représentation mystique de la Terre, tirée des initiales du nom latin Orbis Terrarum. La Terre est un O, ceint par le fleuve Océan, et dans ce cercle s’inscrit un T, formé par la mer méditerranée pour la barre verticale séparant l’Europe de l’Afrique, et par un grand fleuve pour la barre horizontale séparant l’Asie des deux autres continents.

- Al-Idrisi (v.1100, v.1166) réalisa pour Roger de Sicile (roi chrétien, contexte des croisades) une mappemonde en argent dont furent tirées de très nombreuses copies.

- Marco Polo (v.1254, 1324). Les spécialistes doutent aujourd’hui qu’il soit bien allé jusqu’en Chine et pensent qu’il s’est contenté de rassembler des informations à Constantinople.

- En 1375, Abraham Cresques réalise un ensemble de cartes qui deviendra célèbre sous le nom d’Atlas catalan.

- Henri le navigateur (1394, 1460), cherchant au départ l’endroit où la route de l’or s’est soudainement mise à bifurquer vers l’est (provoquant une pénurie en Espagne), contribua à une meilleure connaissance des Alizées d’une part, des côtes de l’Afrique occidentale d’autre part.

- En 1507, le moine Martin Waldseemüller, publie une carte sur laquelle figure pour la première fois un quatrième continent, malgré la Bible qui n’en connaît que trois.

- Gerhard Kremer dit Mercator (1512, 1594), cartographe très célèbre, fut l’un des premiers à appeler le nouveau monde "Amérique" du nom d’Amerigo Vespucci. (Martin Waldseemüller fut le premier).

La légende de la Terre de Yves Lacoste. - Flammarion.