0965.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Je suis le génie total !
  2. sonnet 107
  3. sonnet 115
  4. Refusé 21 : Rentrer dans son slip
  5. Infime et cyclique épopée
  6. sonnet 089
  7. Rabelais (notes)
  8. La possibilité d’évoluer un peu ?
  9. sonnet 102
  10. Légende arthurienne (notes connexes)




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Choses > Clean

Clean

plinous, le jeudi 20 janvier 2005.

C’est Clean, d’Assayas - ça fait très longtemps que je veux le voir - on est aux trois quarts du film et je pense à ce post ; c’est donc évident : le film ne m’emballe pas. Pourtant, merde, Assayas, c’est çui qu’a fait Demonlover ! Mais voilà : ne jamais rien attendre de rien ni de personne ; tout change, tout branle et c’est tant mieux. Assayas a le droit de faire autre chose, en l’occurrence : un film positif, sensible et un poil branchouille aussi. Oui parce que Triky, Mazzy Star, Londres, Paris, San-Francisco, Béatrice Dalle etc. c’est du clafouti pour night-cluber quadra. Cela dit c’est bon le clafouti, un peu lourd c’est tout. Et puis ce n’est pas l’essentiel du film, c’est vrai ; il y a de l’amour là-dedans, des humains humains joués par des acteurs magnifiques (Maggie Cheung est fantastique). Je sais pas, un problème de dosage dans la potion ; je n’ai pas pu franchir l’écran.