0718.jpg plinous.org



Le random tour
  1. sonnet 025
  2. sonnet 177
  3. Je suis l’autre
  4. Littérature et bourgeoisie
  5. Bonheur zaghouanesque
  6. Caraïbomédoc
  7. sonnet 125
  8. sonnet 360
  9. sonnet 166
  10. Non, monsieur le fou




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Choses > Clean

Clean

plinous, le jeudi 20 janvier 2005.

C’est Clean, d’Assayas - ça fait très longtemps que je veux le voir - on est aux trois quarts du film et je pense à ce post ; c’est donc évident : le film ne m’emballe pas. Pourtant, merde, Assayas, c’est çui qu’a fait Demonlover ! Mais voilà : ne jamais rien attendre de rien ni de personne ; tout change, tout branle et c’est tant mieux. Assayas a le droit de faire autre chose, en l’occurrence : un film positif, sensible et un poil branchouille aussi. Oui parce que Triky, Mazzy Star, Londres, Paris, San-Francisco, Béatrice Dalle etc. c’est du clafouti pour night-cluber quadra. Cela dit c’est bon le clafouti, un peu lourd c’est tout. Et puis ce n’est pas l’essentiel du film, c’est vrai ; il y a de l’amour là-dedans, des humains humains joués par des acteurs magnifiques (Maggie Cheung est fantastique). Je sais pas, un problème de dosage dans la potion ; je n’ai pas pu franchir l’écran.