0670.jpg plinous.org



Le random tour
  1. Anales d’histoire romaine
  2. Vingt-quatre heures de la vie d’une femme
  3. sonnet 266
  4. Ephèse - Priène - Milet - Didyme
  5. sonnet 032
  6. sonnet 069
  7. Jesse, grand cinéma
  8. Le journal gris des deux philadelphes, I
  9. sonnet 332
  10. sonnet 005




Les gazouillis en cours
Tweets by @plinous

Accueil > Choses > Aaaaaaaah... HA HA HA !

Aaaaaaaah... HA HA HA !

plinous, le lundi 23 août 2004.

La scène se passerait dans un Hangar, ambiance Reservoir Dogs. Les types déposeraient le tableau volé sur une chaise, et la séance commencerait, filmée au camescope par l’un des mecs.

D’abord des fléchettes, en se marrant ; la bouche c’est 1000 points ! Puis un des gars s’avancerait, tranquille, en sifflotant du Beethoven, et sortirait un cuter. Lentement, il opérerait de petites lacérations dans la toile, à peine visibles à quelques mètres. Un autre arriverait, monterait sur la chaise, sortirait sa queue et urinerait sur le tableau troué. Puis un autre entrerait en scène, avec son bidon, dont il verserait le contenu translucide sur le Cri finalement bien muet. L’homme au camescope braquerait alors son objectif sur le briquet tenu à bout de bras dans sa main gauche ; on verrait en arrière plan la toile souillée se rapprocher, avant de s’embraser, vigoureusement. Les voyous entonneraient Love me tender, d’Elvis, ou autre chose du même goût.

En visionnant le film, le monde de l’Art innonderait les médias de son insurmontable peine. Il ne se trouverait guère que quelques fêlés d’artistes contemporains pour saluer la performance. Quelques cons ricaneraient, sur leurs sites Web.